Véranda bioclimatique : un choix très innovant

Non classéPas de commentaire

Vous êtes ici :Véranda bioclimatique : un choix très innovant

Depuis quelque temps, la véranda bioclimatique fait parler d’elle. C’est une solution d’extension qui propose de nombreux avantages : économique et écologique. C’est pour cette raison que de plus en plus de propriétaires le choisissent. C’est un type de véranda qui existe depuis peu, ainsi, elle n’est pas encore très connue. Pour avoir une idée de ce qu’elle apporte, il est important de connaître son fonctionnement et les éléments importants à savoir sur ce type de véranda.

Qu’est-ce qu’une véranda bioclimatique ?

Une veranda bioclimatique  est constituée principalement de verre. Elle conserve et intensifie la chaleur de façon à le répartir dans le reste de la maison. Pour rappel, il est possible de faire des économies de chauffage avec la chaleur du soleil qui sera dispensé de façon progressive. Plus la vitre est étendue, plus la véranda saisira l’énergie solaire. Le vitrage est constitué d’une technologie à contrôle solaire. Il a comme principale fonction de capter tous les rayons chauffants, et ce, durant toutes les saisons : en hiver, en été, en fin de journée et autre. Pour optimiser le résultat, il convient de placer ce type de véranda en juxtaposition à un mur épais, qui emmagasine la chaleur. Si vous n’avez pas ce genre de mur, il est possible de le créer. La plupart du temps, il est composé de parpaings pleins ou de terre cuite. Il est conseillé de choisir un mur de couleur sombre pour mieux conserver et diffuser la chaleur, même lorsque le soleil s’est couché. Une véranda bioclimatique possède un système de ventilation pointu qui partage la chaleur dans toutes les pièces d’une maison, et ce, de manière efficace.

À quoi ressemble une véranda bioclimatique ?

Pour avoir une parfaite veranda bioclimatique, il faut qu’elle soit parfaitement lumineuse. C’est pour cela qu’elle est constituée de très nombreuses surfaces vitrées. Il suffit d’avoir une structure afin de les assembler. La majorité du temps, c’est l’aluminium de haute performance qui est choisi. L’aluminium est composé d’un système de rupture de pont thermique, qui lui confère une performance thermique inégalable. Vous pourriez même conserver les vérandas sur-mesure. Il faut que les dimensions soient aussi ajustées à la maison et les surfaces vitrées alignées avec soin pour assurer l’équilibre esthétique et les performances énergétiques. Pour ce qui est de la surface vitrée, elle doit s’étendre habituellement sur le toit de la véranda. Quelquefois, il est possible d’équiper la toiture avec un système de modulation de la lumière comme les stores, les lames orientables et autres comme les surfaces vitrées verticales. Ainsi, il est possible de changer l’ombrage, particulièrement en été. L’ouverture de la maison doit être travaillée selon l’exposition, la région, ainsi que la région et les besoins énergétiques de votre maison.

Les critères qui assurent le bon fonctionnement d’une véranda bioclimatique

Pour avoir une véranda parfaitement efficace, sa surface se doit d’être au moins 20 mètres carrés. Certes, il est souhaitable d’avoir une ouverture sur l’extérieur afin que la chaleur durant la période de l’été ne soit pas étouffante. Il est également possible de poser des rideaux ou des stores qui vont vous permettre de compenser la forte chaleur. Cela vous mettra aussi à l’abri des regards curieux. Ce type de véranda doit être aussi orienté vers le sud pour qu’elle soit plus performante du fait qu’elle est bien positionnée par rapport au soleil. N’oubliez pas que la solution de construction de véranda est aussi fondamentale pour que la véranda bioclimatique soit efficace. Pour information, la véranda en PVC ne propose pas la même manière qu’une véranda en bois haut de gamme. Sinon, il y a également la véranda en aluminium qui propose une meilleure performance thermique.

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut