Rénovation de maison, les conseils pour construire une véranda

décorationPas de commentaire

Vous êtes ici :Rénovation de maison, les conseils pour construire une véranda

Une véranda ou une terrasse couverte joue un rôle important dans votre jardin. Il protège contre la pluie, le soleil et les feuilles mortes. Une véranda peut être autonome ou autonome contre le mur de la maison. Il peut être fabriqué en bois ou en aluminium, être ouvert à tous les endroits ou avoir des murs partiellement fermés.

Il peut avoir des panneaux de toit métalliques fermés ou être constitué de panneaux de polycarbonate transparents ou translucides, dans les deux cas avec des installations de drainage. Le toit doit avoir une hauteur minimale de 2,2 mètres. Pour une véranda, vous devez également tenir compte de la hauteur du cadre et, le cas échéant, de l’ouverture et de la fermeture des portes de la maison.

Quels sont les matériaux nécessaires pour construire votre véranda ?

Vous aurez besoin de :

  • poutres en bois
  • planches de toit
  • les soutiens
  • barres de fer
  • des vis
  • chevilles
  • mortier
  • ancrages de solives
  • feutre de toiture
  • bitume ou vernis

Par exemple, nous prendrons une hauteur de 2,2 mètres, une largeur de 6 mètres et une profondeur de 4 mètres. Vous aurez ensuite besoin de 3 poteaux robustes de 9 x 9 cm et de 2,8 mètres de hauteur, de 2 poutres de soutien et de 7 poutres transversales. Utilisez du pin raboté, imprégné ou autre bois d’extérieur.

Vous pouvez choisir parmi différents matériaux pour la toiture, par exemple le métal, le PVC noir, le bois, le feutre de toiture, les bardeaux d’asphalte ou les panneaux en plastique translucide. Pour une utilisation en extérieur, utilisez toujours des matériaux de fixation en acier inoxydable. Ceux-ci peuvent être plus chers, mais sont beaucoup plus durables.

Faire la position

Tout d’abord, vous devez décider où et comment vous souhaitez adapter la véranda. Mesurer combien de temps et large vous voulez que le toit soit, et où les poteaux doivent être placés. Commencez par faire un croquis général, puis décidez exactement de quels matériaux vous aurez besoin. Lorsque vous avez décidé de l’emplacement de la véranda, marquez la position exacte avec un cordon.

Faire le drainage

Si vous adaptez la véranda au mur, vous devez construire le toit avec un angle d’au moins 5 degrés. Cela représente une pente d’environ 10 à 12 cm pour chaque mètre linéaire au sol. Une pente plus raide est encore meilleure si vous vous attendez à une plus grande chute de neige en hiver. Si vous construisez un toit plat, faites une finition avec un tuyau de drainage au bord

Marquer les poteaux

Pour marquer les poteaux, placez des lignes de marquage à l’extérieur des cordons. Placez les poteaux à une distance de 2 à 3 mètres, au centre d’une dalle pour éviter qu’ils ne s’enfoncent. Ces poteaux supportent les traverses horizontales sur lesquelles vous fixez les traverses. Il est plus facile d’adapter le toit si vous êtes deux à travailler ensemble.

Monter les poutres murales

La poutre murale est ajustée contre le mur qui retiendra les poutres de support. Cette poutre murale a la même épaisseur de bois que les poutres de support. Déterminez la hauteur à laquelle les poutres murales doivent être posées. Prévoir une pente d’au moins 10 à 13 cm par mètre. Dans notre cas, nous prenons 10 x 4 cm = 40 cm. Vous avez besoin d’une hauteur d’au moins 2,20 mètres à l’avant.

Fixer la poutre murale

Pré-percez les trous dans la poutre murale. Maintenez la poutre contre le mur et marquez le centre de la brique ou entre les briques. Vous pouvez utiliser le pointage dans une rangée de briques comme guide pour fixer le faisceau de sorte qu’il soit visuellement horizontal. Pré-percez les trous pour les chevilles murales et utilisez un niveau à bulle pour vérifier que la poutre murale est horizontale. Le joint est à la poutre centrale.

Si vous ne voulez pas casser les pavés ou les pierres dans votre jardin, ou si vous n’avez pas les outils pour le faire, les porte-poteaux à vis sont une bonne option. Ceux-ci se vissent simplement sur les carreaux ou les pavés pour fixer les poteaux en place. Assurez-vous que les poteaux restent verticaux et correctement alignés. Vous pourrez aussi confier cette tâche à un artisan spécialisé dans la reparation de veranda.

Monter la poutre avant sur les poteaux

Une poutre de la même taille que la poutre murale est installée à l’avant, en haut des 3 poteaux. Pour que le toit soit stable, les poteaux sont dotés de supports diagonaux supplémentaires, fixés par des vis de la longueur appropriée. Ici aussi, il est essentiel de pré-percer les trous pour les vis.

Monter la toiture de la véranda

Les tôles sont faciles à installer, d’autant plus que ces profilés sont solides et vous permettent de réaliser une surface étanche à l’eau pour votre véranda à l’aide de vis insérées dans des anneaux en caoutchouc. Faites en sorte que les panneaux se chevauchent pour que le toit soit étanche. Portez des gants de travail car les panneaux ont des bords tranchants. Vous pouvez ajuster un profil dentelé contre le mur de la même forme que le panneau de toit et sceller le bord supérieur pour un joint étanche au mur.

Si vous souhaitez un toit translucide, utilisez des panneaux en polycarbonate transparent de 16 mm. Il est également facile de les sceller avec des profilés de bord correspondants ou des profilés en aluminium sur le bord supérieur du mur. Utilisez un joint en silicone pour combler l’espace entre le bord supérieur du mur et le profilé. Dégraissez tout le bord avant d’appliquer le joint en silicone. Une autre option consiste à utiliser une bande d’étanchéité épaisse ou une bande de double caoutchouc et à la fixer à l’aide de chevilles et de vis.

Sécuriser les poteaux dans le sol

Si vous souhaitez sécuriser les poteaux dans le sol, commencez par le poteau d’angle et suivez les indications. Utilisez un foret étroit ou un foret pour creuser un trou étroit de 60 à 80 cm de profondeur. Vous devez creuser dans le sol pour sécuriser les poteaux. C’est une bonne idée d’humidifier le sol avant d’insérer les poteaux, puis de faire les trous plus facilement.

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut