Les différents types de matelas : comment faut-il les reconnaitre ?

LiteriePas de commentaire

Vous êtes ici :Les différents types de matelas : comment faut-il les reconnaitre ?

On distingue plusieurs types de matelas sur le marché. Il s’agit des matelas en mousse, des matelas en latex et des matelas à ressorts. Pour les reconnaitre, il est important de s’appuyer sur certains éléments distinctifs.

Les matelas en mousse

Il en existe trois types en fonction des matières utilisées pour leur conception. Chacune de ses matières possède ses caractéristiques et ses avantages propres. N’hésitez pas à voir les réductions Matelsom sur ce site.

La mousse polyéther

On reconnait un matelas en mousse polyéther par son caractère très moelleux. Cette mousse a une densité de 16 à 30 kg/m3. Composé de cellules fermées, ce type de matelas est adéquat pour un lit d’appoint. Il est apprécié pour son cout bas et équipe de ce fait de nombreux ménages.

La mousse polyuréthane

Cette mousse de qualité supérieure offre une densité de 30 à 60 kg/m3. Constitués de cellules ouvertes, les matelas en mousse polyuréthane sont plus fermes. Ils soutiennent parfaitement le corps pendant le sommeil. Ce type de mousse est par contre sensible à l’humidité.

La mousse mémoire de forme

Avec une densité de 40 à 85 kg/m3, la mousse mémoire de forme est en réalité du polyuréthane visco-élastique. Dotée d’une très haute résilience, elle est connue pour ses qualités d’adaptation à la forme du corps. Ce type de matelas est sensible aux températures ambiantes. Les personnes souffrant de mal de dos, les femmes enceintes et les sportifs peuvent y trouver un confort optimal.

Les matelas en latex

Le matelas latex séduit de nombreux acheteurs aujourd’hui. Sur le marché, on distingue deux modèles.

Le latex naturel

D’une densité de 55 à 95 kg/m3, le latex naturel est une matière issue de la sève d’Hévéa. Les modèles « 100 % naturel » sont composés d’au moins 85 % de latex végétal. Directement récolté de l’Hévéa, le latex naturel n’est pas transformé. C’est pourquoi ce type de matelas convient aux personnes allergiques.

Latex synthétique

Les modèles synthétiques ne contiennent qu’environ 20 à 30 % de latex naturel. Ils ont une densité de 55 à 80 kg/m3. Le latex synthétique est issu d’une fabrication dite pétrochimique. Il possède une durée de vie de 10 à 15 ans.

Les matelas à ressorts

Pour une suspension à ressort, on distingue deux types de matelas.

Les ressorts Bonnel ou biconiques

Ces ressorts offrent une excellente ventilation. Dans la composition du matelas, ils sont étroits au milieu et larges sur les extrémités. Le matelas s’apparente ainsi à un sablier lié sur sa largeur par des spires. Si son principal avantage reste sa ventilation, ses ressorts biconiques s’altèrent néanmoins très rapidement.

Les ressorts ensachés

Ce type de matelas se distingue des modèles classiques avec ses ressorts individuellement emballés dans un sachet. Le matelas à ressorts ensachés est doté de différents degrés de fermeté. Il garantit une ventilation maximale et convient aux personnes corpulentes (90 kg et plus). Lorsqu’ils sont associés à du latex, les matelas à ressorts ensachés sont irrésistibles.

Toutefois, il est préférable de ne pas se fier aux appellations, mais de vérifier plutôt les certifications. Plus la densité est élevée, plus le matelas est ferme, et plus sa longévité sera importante. Aujourd’hui, il existe aussi des matelas gonflables et des matelas à eau. Bien qu’il s’agisse de nouveautés, ils constituent une alternative aux matelas traditionnels

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut