Conseils d’entretien d’un système d’assainissement micro station

ConseilsPas de commentaire

Vous êtes ici :Conseils d’entretien d’un système d’assainissement micro station

Tuyaux bouchés, mauvaises odeurs, remontée de boues,… nombreux sont les problèmes provoqués par un système d’assainissement micro station mal entretenu. Pour éviter ces désagréments, il existe un certain nombre d’opérations d’entretien à réaliser au fil du temps. Ces opérations permettent de conserver la bonne évacuation des eaux usées et la qualité de leur traitement. Découvrez comment y procéder convenablement.

Les bonnes raisons d’entretenir son système d’assainissement micro station

L’entretien est indispensable quand on dispose d’un système d’assainissement individuel comme la fosse septique, la fosse toutes eaux ou quand la maison est branchée au réseau de ville. La charge d’un tel entretien peut incomber non seulement aux particuliers, mais également aux collectivités territoriales, selon le type d’installation.

L’entretien est incontournable du fait qu’il permet de garantir l’efficacité de l’installation et sa durabilité. Un système d’assainissement micro station, s’il est entretenu convenablement, ne tombe que très rarement en panne. On ne risque pas par exemple d’avoir une accumulation des boues ou un mauvais écoulement des effluents.

L’autre avantage de l’entretien du système d’assainissement et de traitement des eaux usées réside dans le fait qu’il permet de préserver l’environnement et les sols. Et pour cause, la qualité des eaux rejetées reste toujours optimale.

Conseils d’entretien d’un système d’assainissement collectif ou tout-à-l’égout

Il vous appartient d’entretenir le système d’assainissement micro station collectif si l’accès permettant de l’entretenir et de le contrôler accueillant le compteur se trouve dans votre propriété. Si tel est le cas, votre obligation consiste à le nettoyer et à ne rien entreposer dessus. Pour y procéder, procurez-vous une protection isotherme. Servez-vous-en pour recouvrir le compteur afin de le protéger du gel. Pour cela, nous vous préconisons une protection en polystyrène puisque cette matière est insensible aux attaques de l’humidité. Sont par contre déconseillés le chiffon, la laine de verre ou encore la paille.

Outre cela, pensez à nettoyer l’intérieur du regard une ou deux fois par an. Il est également indispensable de manœuvrer la vanne d’arrêt au moins deux fois par an. Vous trouvez cet élément après le compteur.

Conseils d’entretien d’un système d’assainissement non collectif

Il existe quelques opérations à réaliser pour maintenir convenablement un système d’assainissement micro station non collectif. Ce dernier peut être une fosse septique, une fosse toutes eaux ou une micro-station d’épuration ou autres. Parmi ces opérations, on cite :

  • La vidange, qui se fait en moyenne tous les 4 ans. Il faut également y procéder si la moitié de la capacité de la fosse est occupée par des boues. Il est essentiel de vérifier régulièrement le niveau des boues et des dépôts. Cela se fait par l’utilisation d’un long bâton ou d’un odomètre. Pour un résultat satisfaisant, pensez à confier la vidange du système d’assainissement non collectif à un professionnel. À la fin de son intervention, ce dernier délivre un certificat ;
  • L’entretien des équipements, qui s’ajoute à l’obligation de vidange. Pour le nettoyage et le remplacement de certains éléments, il faut faire appel à une entreprise de voiries et réseaux divers (VRD), ou à une entreprise d’assainissement. Ces équipements peuvent être une fosse septique, un regard de répartition, un micro station ou une sortie du rejet.

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut