Comment choisir le bon fil électrique ?

Non classéPas de commentaire

Vous êtes ici :Comment choisir le bon fil électrique ?

Chaque fois que vous achetez du fil électrique, vous verrez qu’il y a un certain nombre de types et de tailles parmi lesquels vous devez choisir. Différents types de fil sont donc fabriqués pour différents usages, mais pour faire les bons choix, il est essentiel de connaître leurs tailles ou leurs calibres . Le calibre des fils fait référence à la taille physique du fil, désignée par un chiffre qui est opposé au diamètre des conducteurs. En d’autres termes, plus le numéro de calibre du fil est petit, plus le diamètre du fil est grand.

A chaque dimension , un ampérage précis

Les dimensions courantes sont 1,00 mm2, 1,50 mm2, 2,50 mm2, 4,00 mm2. La taille du fil indique la quantité de courant qui peut passer en toute sécurité à travers le fil. Pour les câbles non métalliques standard, ces capacités d’ampérage sont

  • 0,50 mm2 : 4 ampères
  • 0,75 mm2 : 8 ampères
  • 1,00 mm2 : 12 ampères
  • 1,50 mm2 : 16 ampères
  • 2,50 mm2 : 22 ampères
  • 4,00 mm2 : 29 ampères

Ces valeurs sont celles d’un câble standard à gaine en cuivre non métallique, mais il y a des cas où ces valeurs d’ampérage varient. Donc, assurez-voussure de vérifiez tous les fils et les valeurs de courant .

Fil toronné vs fil massif

Une autre chose à garder à l’esprit avant de faire son installation électrique dans la maison est de choisir le style de fil qui correspond le mieux à vos besoins. Certains fils sont toronnés, tandis que d’autres sont constitués d’un solide conducteur en cuivre. Dans les installations utilisant un conduit métallique, le fil massif ne tire pas toujours aussi facilement si le conduit comporte un grand nombre de coudes. Mais le fil massif est généralement plus facile à fixer sous des bornes à vis, comme celles que l’on trouve sur les interrupteurs et les prises standard.

Pourquoi le calibre du fil est-il important ?

En cas de surcharge du fil et de surchauffe, les disjoncteurs ou les fusibles offrent une bonne protection, mais ils ne sont pas très fiables et ne constituent pas une protection infaillible. Les disjoncteurs et les fusibles sont tous deux conçus pour détecter les charges de courant afin qu’elles « déclenchent » ou « explosent » avant que les fils ne surchauffent jusqu’au point de danger.

Il existe un risque de danger chaque fois qu’un appareil ou un dispositif tente de tirer plus de puissance d’un circuit que le calibre des fils n’est prévu. Par exemple, brancher un appareil de chauffage d’une puissance nominale de 22 ampères dans un circuit de 16 ampères câblé avec un fil de 1,50 mm2 présente un danger particulier.

En revanche, il est très sûr de brancher des appareils à charge électrique modérée dans un circuit de calibre plus élevé et d’une intensité nominale supérieure. Ainsi, par exemple, faire fonctionner un ordinateur portable avec un très faible ampérage sur un circuit de 22 ampères câblé avec un fil de 2,50 mm2 est tout à fait normal.

 

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut